Comprendre les compétitions

Il n’est pas toujours évident de comprendre les compétitions de trampoline. C’est un sport difficile, exigeant dont les règles ont évoluées au cours du temps pour devenir de plus en plus précises et rigoureuses. Voici quelques explications pour vous permettre d’y voir plus claire. Afin de ne pas trop alourdir, nous ne rentrons pas dans tous les détails :

 

Organisation

Lors d’une compétition, un élève doit présenter deux exercices. Un exercice est l’enchaînement de 10 sauts différents, sans arrêt (sauf exception dans les petites divisions/catégories).  Il y a deux types d’exercice : un « imposé » et « libre ».

Imposé

L’imposé est appelé ainsi car il est soit totalement imposé (les figures et leur ordre est imposé), soit partiellement imposé (l’exercice doit comporter certaines figures précises, peu importe leur ordre).

Libre

Le libre quant à lui est totalement libre : l’élève/le coach peut choisir les figures, leur ordre, … C’est tellement libre que l’élève peut même changer en cours de réalisation si, par exemple, il se sent mal placé, pas assez haut, … La seule restriction est une obligation d’atteindre un coefficient de difficulté minimum.

En plus de ces deux exercices, il arrive que l’élève doivent présenter une finale (principalement en Division 1). En finale, l’élève peut soit faire une seconde fois son exercice imposé, soit une seconde fois son exercice libre, soit un nouvelle série libre en générale plus difficile que la première. Le choix dépend de la stratégie du coach et de la situation dans laquelle se trouve l’élève.

 

Cotation individuelle

Un exercice est évalué suivant 4 critères :

  • l’exécution : c’est un critère subjectif, encadré par des règles déterminées par le Code de Pointage. L’exécution est évaluée par 4 juges et, afin de réduire la subjectivité de ce critère, seules les deux notes médianes comptent (la note la plus haute et la note la plus basse ne comptent donc pas). L’exécution d’un exercice est donc évaluée sur 20.
  • le déplacement horizontal : c’est un critère normalement objectif calculé par ordinateur. Le matériel coutant fort cher pour l’instant, le déplacement est le plus souvent évalué par deux juges dont la moyenne des deux côtes sera prise en compte. La note maximal pour un exercice est 10.
  • le temps de vol : c’est un critère totalement objectif, évaluer par un ordinateur qui calcule, en millième de seconde, combien de temps le gymnaste est en l’air pendant sa série. Ensuite, ce temps est transformé en point : 12,645 secondes = 12,645 points
  • la difficulté : chaque saut a une difficulté propre (un salto arrière en position groupée vaut 0,5 point, un double salto arrière en position carpée vaut 1,2 point, …). De manière générale : plus il y a de rotation salto, plus il y a de vrilles et plus une figure a un score de difficulté élevé. La somme des valeurs de difficulté des sauts d’une série sont additionnées pour donner la note de difficulté.

La note totale d’un exercice est donc : Exécution (maximum 20 points) + Déplacement Horizontal (maximum 10 points) + Temps de Vol + Difficulté.

 

Cotation Synchronisé

Ici aussi, un exercice est évalué suivant 4 critères. Cependant, la synchronisation apporte quelques subtilités supplémentaires :

  • l’exécution : ici aussi les règles du Code de Pointage sont appliquées et il y a 4 juges. La subtilité est que deux des quatre juges regardent le premier trampoline, les deux autres regardant le second. La note d’exécution totale est la moyenne des 4 notes, l’exécution d’un exercice est donc évaluée sur 10.
  • le déplacement horizontal : Le système est le même qu’en compétition individuelle.
  • la synchronisation : la « machine de temps de vol » utilisée en individuel est utilisé ici pour calculer les différences d’impacts entre les deux gymnastes. A chaque saut, la machine va donc mesurer la différence de temps et transformer cela en déduction. A la fin de la série, la machine donne une note sur 10.
  • la difficulté : suit les mêmes règles qu’en individuel.

La note total d’un exercice est donc : Exécution (maximum 10 points) + Déplacement Horizontal (maximum 10 points) + Synchronisation * 2 (maximum 20 points) + Difficulté.

 

Evaluation

Afin de vous permettre de pouvoir poser une évaluation personnelle, voici différentes statistiques :

Difficulté

Voici un tableau présentant la difficulté moyenne pour la division 1

Filles Garçons
11 ans 4,8 5,0
12 ans 5,5 6,5
13-14 ans 7,5 8,5
15-16 ans 9,5 10,5
17+ 11,5 14

Voici un tableau présentant la difficulté moyenne pour la division 2

Filles Garçons
11 ans 3,3 3,0
12 ans 4,0 3,7
13-14 ans 4,9 5,2
15-16 ans 5,8 6,5
17+ 7,0 7,8
Temps de vol

Voici un tableau présentant le temps de vol moyen pour la division 1

Filles Garçons
11 ans 11,600 11,400
12 ans 12,300 12,500
13-14 ans 13,000 13,500
15-16 ans 14,000 15,500
17+ 15,000 16,500

Voici un tableau présentant le temps de vol moyen pour la division 2

Filles Garçons
11 ans 11,600 11,400
12 ans 12,300 11,700
13-14 ans 12,800 12,900
15-16 ans 13,300 14,000
17+ 14,300 14,500